Déclaration du General Michael Langley, Commandant d’AFRICOM